Oui ! Après quelques années à tenter ma chance au tirage au sort, collecter progressivement les quelques points qualificatifs pour cette course, essuyer des échecs, me blesser, voir le calendrier bousculé ces dernières années… enfin, c’est mon tour. Le verdict est tombé, je serai sur l’OCC ce 25 août 2022. Enfin, d’abord on va s’entrainer.

Mais attends, c’est quoi l’OCC ?

Alors, oui, si toi aussi tu n’es pas un habitué du trail running, petite explication. L’OCC est la premières des courses de l’UTMB, l’Ultra Trail du Mont Blanc. Au départ d’Orsières en Suisse, vous allez traverser Champex pour ensuite atteindre Chamonix après 55km et 3500m de dénivelé

2 mois pour bien préparer son OCC | Lepape-Info
55km et 3500m de dénivelé, notez que le parcours ne mentionne pas où se trouve la bière de récup.

Une porte d’entrée dans le monde de l’ultra endurance avec un format moyen qui en font l’une des courses les plus convoitées par les pratiquants. En 2019, on totalisait 8685 demandes pour 1200 places, soit une chance sur 8 d’être tiré au sort, rien que ça…

Alors il manque déjà un morceau pour faire le tour mais. c’est déjà pas mal.

Mais comment on s’inscrit à l’OCC ?

Hé bien, c’est pas si simple… Là où pour la plupart des courses, tu dois juste t’affranchir des frais d’inscription et te rendre sur la ligne de départ dans la limite des places disponibles, l’OCC comme les autres courses de l’UTMB implique de collecter des points de qualification sur d’autres courses partenaires et dans un nombre limité de courses.

Pour l’OCC, l’objectif est de cumuler 4 points en 2 courses maximum, les courses les plus longues et les plus vallonnées rapportant bien sûr plus de point. Libre à vous de cumuler 1 points puis 3 ou 2 points puis 2 autres, voire même d’atteindre les 4 points en une seule course (mais il faut être plutôt costaud dans ce cas de figure); Ho, et le tout en 2 ans maximum.

Pour ma part, ces 4 points ont été récoltés en 2019 :

  • Lors du Nord Trail Mont Des Flandres sur l’épreuve du 42 km
    43km pour 920m de dénivelé en 5h27, une course super cool sur mon terrain de jeu favori pour le vélo mais où j’ai connu quelques galères au premier ravito ce qui m’a amené à remonter un paquet d’autres concurrents
  • Sur le Trail de la Côte d’Opale sur l’épreuve du 44km
    Un terrain compliqué, moins vallonné (570m de dénivelé) mais offrant une bonne partie dans les dunes qui m’ont scié les jambes à 10km de l’arrivée
Le narrateur de cette histoire se cache là dedans. Oui (et le sable c’est de la merde !).

Habitant dans le Nord de la France, les trails présentant beaucoup de dénivelé sont rares, mais quelques parcours présentent toutefois un beau challenge pour bon nombre de pratiquants. Citons à ce titre le Trail des Hobbits ou le Trail de la Chouffe (oui oui, du nom de cette bière de récup). Vous en trouverez sans doute vous aussi près de chez vous avec une ambiance au top.

Bon et comment on le prépare l’OCC ?

Hé bien, c’est tout l’enjeu de ce post et des prochains. L’idée est de partager aussi mes recherches et documentions sur le sujet et d’en faire au pire un mémo, au mieux d’aiguiller d’autres pratiquants ou de recueillir des avis, pourquoi pas.

Il s’agit toutefois d’un terrain de jeu que j’ai pu parcourir en bonne partie lors de mon tour du Mont Blanc (rappelez moi d’en parler un jour, c’était chouette) et que j’ai pu reparcourir de nombreuses fois lors du Tour des Aiguilles rouges ou encore d’autres randos plus courtes aux alentours d’Argentières et Vallorcine.

Rendez-vous le 25 août pour franchir cette arche avec un dossard.

Pour le moment, mon objectif était dans un premier temps de refaire du long en course à pied chaque semaine et de me maintenir dans un premier temps entre 30 et 35km de course à pied par semaine. Le trail n’était pas mon objectif premier cette année (j’en parlerai dans un autre post consacré à mon calendrier d’épreuves), j’y ai également intégré des séances spécifiques afin de me réhabituer à cet effort spécifique. À cela s’ajoute également au moins 100km de vélo par semaine, incluant un entrainement sur home trainer, une séance de natation ainsi qu’un peu de renforcement musculaire… autant dire que le planning est chargé et nécessite une sacrée organisation pour ne pas empiéter sur la vie privée, fatiguer trop l’organisme et rester dans le fond un plaisir. Il y’a rien de pire que de faire une séance d’entrainement à reculons non ?

Allez, ils reste 208 jours avant d’arriver à l’église de Chamonix.

Catégories : Sporttrail

0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.