Le Jura est une chaîne de montagnes de moyenne altitude située dans l’ouest de la Suisse et l’est de la France.

Vous connaissez donc le massif du Jura ? Bien sûr que oui. Abritant bon nombre des plus anciens vignobles d’Europe, le Jura a joué un rôle majeur dans l’histoire de la France et de la Suisse. Il abrite également un nombre sans cesse croissant de sentiers de randonnée, de nouveaux chemins et itinéraires s’ouvrant chaque mois. L’endroit le plus populaire pour faire de la randonnée dans le Jura se trouve entre le CERN et le lac Léman, et c’est là que nous sommes allés pour notre première sortie !

Sa superficie totale est de 29 000 km2 (11 000 mi2) et son point culminant est le Crêt de la Neige, qui atteint 1 720 m (5 640 ft).

Le massif du Jura est connu pour ses paysages montagneux parmi les plus impressionnants au monde. S’étendant sur 29 000 kilomètres carrés, elle comprend plus de 1 500 sommets dont l’altitude est supérieure à 500 mètres. Beaucoup de ces montagnes font partie de parcs nationaux et de réserves naturelles appartenant à la France ou à la Suisse.

Le point culminant de la chaîne du Jura est le Crêt de la Neige. Ce sommet s’élève à 1 520 m (4 720 pieds), et il est situé dans une réserve naturelle appelée Parc du Mont-Soleil.

Le Jura est une province distincte des hautes terres d’Europe centrale.

Le Jura, avec ses collines ondulées et ses pics déchiquetés, est une province distincte des hauts plateaux d’Europe centrale. Contrairement à ce que l’on pourrait croire, son nom ne vient pas de Larry David ou d’une pâtisserie en forme de biscuit, mais d’un mot latin signifiant « boisé ». Les Romains appelaient cette région montagneuse « silva cuprea » pour sa dense couverture arborée.

Que vous donne l’envie de faire toute cette beauté naturelle ? Naturellement, la randonnée !

Traditionnellement, il se divise en Jura français et Jura suisse.

Si vous aimez le plein air et que vous avez une passion pour la randonnée, vous trouverez que le Jura est un endroit idéal pour commencer vos aventures en plein air. Que vous soyez un randonneur expérimenté ou un débutant, il y a quelque chose pour tout le monde dans le Jura !

Le meilleur moment pour faire de la randonnée dans le Jura dépend du type d’aventure que vous recherchez. Certains types de randonnées sont mieux adaptés à certaines saisons que d’autres. Par exemple, si vous souhaitez parcourir de longues distances à travers des cols et des vallées sans être distrait par les vues ou la faune, la randonnée à la fin de l’été peut être votre meilleure option. En revanche, si vous voulez avoir des vues superbes sur les lacs, les rivières et les montagnes à chaque tournant tout en profitant d’un temps plus frais, le printemps est probablement plus adapté à vos projets.

Selon le type de terrain que vous préférez (prairies ou rochers) et le temps que vous souhaitez consacrer à la randonnée (1 heure ou toute la journée), il existe de nombreux sentiers différents autour du Jura qui offrent des expériences différentes !

Géologiquement, il s’étend sur une grande partie de la partie sud du bassin molassique de l’avant-pays alpin.

Les montagnes du Jura, d’une grande diversité géologique, constituent la partie la plus orientale du système alpin. Ils s’étendent sur une vaste zone dans le sud de la Suisse, à l’ouest de la vallée du Rhin. Si la majeure partie de leur surface est constituée de roches sédimentaires des périodes jurassique et crétacée, un cinquième est occupé par des granites et des gneiss de l’ère paléozoïque (que l’on trouve également en Allemagne voisine).

Les montagnes du Jura se sont formées lors d’une activité tectonique au cours de l’ère paléozoïque, au cours de laquelle des couches plissées de roches sédimentaires ont été poussées pour former des collines. La formation du Conglomérat dolomitique – une séquence de calcaire entrecoupée d’argile et de grès – constitue une grande partie de la couche inférieure de cette chaîne. La couche supérieure est principalement constituée de calcaire, avec des dépôts de marne également présents.

Ces matériaux constituent des calcaires fossilifères de grande qualité, que l’on retrouve dans les différents fossiles de ces montagnes. Les reptiles du Jura constituent une source importante pour la recherche paléontologique depuis leur découverte en 1799.

En France et en Suisse, il couvre la majeure partie du territoire situé entre le Rhin, le lac Léman, le Rhône, le lac de Constance et le lac de Bienne.

Si vous voyagez en Suisse, la région du Jura est un excellent endroit pour faire de la randonnée. Le massif du Jura s’étend sur une grande partie de la Suisse et de la France, couvrant la majeure partie du territoire entre le Rhin, le lac Léman, le Rhône, le lac de Constance et le lac de Bienne. Bien qu’il ne soit pas aussi populaire que d’autres régions des deux pays, comme les Alpes ou le Chablais en France, il existe tout de même plusieurs grands sentiers accessibles par les transports publics. En voici quelques-uns :

Le Grand Châtel Trail , qui s’étend de la frontière franco-suisse aux environs de Bâle, soit une distance d’environ 40 km. Il traverse quatre villages et emprunte plusieurs sentiers au bord du lac.

Le sentier du Pays des Montagnes , qui traverse plusieurs localités suisses près de Pontarlier jusqu’à Yverdon-les-Bains sur le lac de Neuchâtel. Ce sentier est long d’environ 30 km (19 mi).

Le Sentier du Littoral , qui va de Thonon-les-Bains sur le lac Léman jusqu’à Lons-le-Saunier sur le lac du Bourget. C’est un long sentier d’environ 70 km, alors n’oubliez pas de commencer tôt si vous partez en groupe !

Cette liste n’est qu’un petit échantillon de ce que vous pouvez explorer sans avoir besoin d’un équipement spécial. Veillez simplement à ne pas vous laisser distraire par les délicieux chocolats suisses qui traînent !

La crête principale du Jura s’étend du nord-ouest au sud-est et divise la basse vallée du Rhône en deux parties.

Le massif du Jura est une partie des Alpes suisses, géologiquement jeune et facilement reconnaissable. La région est presque entièrement divisée entre les parties francophones et germanophones de la Suisse, avec de petites zones dans le nord de la Suisse où ces langues ne sont pas parlées, à savoir Vaud et Valais.

Le nom Jura vient d’un mot celtique qui signifie « forêt » ou « région sauvage », mais la plupart des habitants l’appellent simplement les « montagnes ». Si très peu d’habitants vivent au pied de cette chaîne de montagnes, plus d’un million de personnes vivent dans la région (dont environ 5 % en France). Les montagnes sont également un important couloir de circulation entre la France et l’Allemagne et vous pouvez voir de nombreux touristes traverser ces montagnes pour se rendre dans des villes frontalières comme Bâle ou Mulhouse.

Large de plusieurs kilomètres par endroits et pouvant atteindre 1 500 m d’altitude, ses pentes douces sont parsemées de nombreux villages.

Le Jura, une chaîne de montagnes française qui divise le pays en deux parties, le nord et l’est, est un endroit magique avec des prairies pleines de fleurs sauvages, des cascades dévalant des falaises majestueuses et des températures douces que vous ne trouverez nulle part ailleurs. D’un village à l’autre, il est parsemé de maisons colorées qui semblent appartenir à un conte de fées. Elle offre des vues sur les Alpes et de nombreuses possibilités de promenades ou de randonnées fabuleuses. Il est impossible de vous donner ne serait-ce qu’un aperçu de tout ce qu’il y a à voir ici – il nous faudrait des années rien que pour les points forts. En parlant de points forts, nous partirons de la partie la plus orientale du Jura et nous nous dirigerons vers l’ouest sur toute sa longueur, en nous arrêtant dans de magnifiques villages en cours de route !

Son relief varie considérablement entre vallées et points culminants avec des montagnes de 800 à 1 500 m d’altitude séparées par des vallées profondes de 500 à 700 m aux versants abrupts.

Le Jura est l’une des trois grandes régions de Suisse et sa superficie s’étend du lac Léman au lac de Constance. Il est enclavé, ce qui signifie qu’il n’y a pas de lacs ou de rivières, et que vous pouvez donc oublier de pagayer ou de nager dans cette région. Le relief varie considérablement entre vallées et points culminants avec des montagnes de 800 à 1 500 m d’altitude séparées par des vallées profondes de 500 à 700 m aux pentes abruptes. Comme son point culminant (la Pointe Dufour) s’élève à 4 634 m au-dessus du niveau de la mer, la région est appréciée des randonneurs qui souhaitent découvrir à la fois la faune et la flore ainsi que des terrains difficiles lors de leurs randonnées.

Le Jura offre une faune et une flore riches qui vont des sangliers aux lézards. Il compte également plusieurs parcs animaliers où vous pourrez approcher de près certains des résidents les plus célèbres, comme les ours bruns et les lynx. Si vous avez la chance de visiter la Suisse pendant l’été, observez les papillons colorés qui voltigent autour des taches de fleurs lors de vos randonnées dans les champs ou les prairies disséminés dans la région. Avant de vous lancer dans une randonnée dans le Jura, vérifiez d’abord si le chemin que vous souhaitez emprunter est ouvert à la circulation publique. En effet, certains chemins ont été fermés en raison de travaux de construction de nouveaux sentiers ou de ponts au-dessus de gouffres ou de ravins profonds qui doivent être réparés.

Le massif du Jura est un lieu de randonnée exceptionnel toute l’année.

Que vous soyez un habitué de la randonnée ou un novice, le Jura est un endroit idéal pour sortir dans la nature et profiter de certains des plus beaux paysages que la France a à offrir. Avec de nombreux sentiers pour débutants ainsi que des kilomètres de terrains plus difficiles pour les randonneurs intermédiaires, c’est une activité accessible qui peut être appréciée par tous les âges et tous les niveaux de forme physique.

La première fois que j’ai fait de la randonnée dans le Jura, c’était il y a des années, lorsque j’ai participé à une randonnée de plusieurs jours appelée « Les Sept Laux » sur le sommet le plus au nord du massif. Le temps était pluvieux, mais cela ne nous a pas empêchés de nous amuser (après tout, les randonneurs débraillés ont toujours l’air de s’amuser). Il y avait beaucoup d’autres randonneurs de mon âge, des Français pour la plupart, et personne ne portait autre chose que des bottes solides et des jeans ou des shorts ! Mais il y a aussi des tonnes de sentiers de randonnée avec des pentes plus faciles pour les débutants, y compris ceux qui sont particulièrement bien entretenus pour les familles avec enfants (comme celui-ci).

Lorsque vous traverserez les Alpes en direction de la Suisse, ne manquez pas ce coin unique de la France !

La grande traversée du Jura

Lorsque vous entendez le mot Jura, vous ne pensez probablement pas à une chaîne de montagnes. Plus probablement, votre esprit évoque des images d’une surface en bois lisse ou d’un verre fumé rempli d’absinthe.

En réalité, le Jura est un massif montagneux, l’un des plus accidentés et des plus spectaculaires d’Europe. Il suffit de le regarder :

C’est un lac alpin près du sommet d’un de ces pics ! Il y a des glaciers au sommet ! Le plus haut sommet du Jura culmine à plus de trois mille mètres (9 800 pieds).

L’itinéraire de la « Grande Traversée du Jura » suit la crête principale de la chaîne de montagnes du nord au sud. Il monte vers certains de ces sommets, puis redescend de l’autre côté. C’est un long voyage et il couvre un terrain qui n’est pas exactement hospitalier (le sentier traverse environ douze cantons différents), mais si vous êtes à la recherche d’une aventure et que vous voulez voir une nature qui n’est pas seulement de l’herbe verte et des arbres, cela pourrait être pour vous.

Il existe de nombreuses façons de parcourir tout ou partie de ce long sentier, selon le temps dont vous disposez et l’ambition de vos objectifs de randonnée…


0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.