Cet article regroupe mes notes préparatoires pour effectuer le tour de la Vanoise. L’article sera mis à jour au fur et à mesure de mes recherches.

Avec les restrictions de déplacement qui ont marqué l’année 2020, il a été difficile de parcourir les sentiers ces derniers mois. Diverses recommandations ont ainsi pu nous obliger à rester au sein du territoire métropolitain et c’est pourquoi, le projet de randonnée sur le tour des glaciers de la vanoise s’est profilé : une randonnée alpine, sur 4 jours et uniquement en France ? OK, on signe où ?

Etapes du Tour du des Glaciers de la Vanoise en 4 jours

Le Tour des Glaciers de la Vanoise peut être réalisé en 4 ou 7 jours. Nous allons opter pour la première proposition afin de ne pas partir sur une randonnée trop exigeante dans le temps. Notez toutefois que cela implique des étapes plus longues pouvant atteindre jusqu’à 7h30 de marche. Il s’agit donc d’un profil d’étape que je recommanderais aux randonneurs ayant déjà une expérience en randonnée alpine sur plusieurs jours.

Étape 1 : Pralognan-la-Vanoise – Refuge du Col de la Vanoise

Tour des Glaciers de la Vanoise
Le refuge du Col de la Vanoise sera votre ultime étape sur cet itinéraire très accessible.

Depuis le centre de Pralognan la Vanoise, prenez la direction du hameaux du Biaroz par le GR55. Cette étape sera la plus engagée en terme d’ascension (+1117m de dénivelé), mais sera finalement assez courte. Une bonne mise en jambe pour les jours qui suivront.

  • Distance : 8km
  • Durée de l’étape : 4h00
  • Dénivelé : D+ 1 117 m / D- 0 m

Étape 2 : Refuge du Col de la Vanoise – Refuge de l’Arpont

Cette étape plutôt roulante longera de nombreux cours d’eau avant de rejoindre le refuge de l’Arpont.

Au départ du refuge du col de la Vanoise, prenez la route du col de la Vanoise à 2522m d’altitude, puis redescendez en direction du lac du même nom. Rejoignez ensuite les lacs de Lozière et redescendez afin d’atteindre le refuge de l’Arpont.

  • Distance : 14 km
  • Durée de l’étape : 5h30
  • Dénivelé : D+ 400 m / D- 630 

Étape 3 : Refuge de l’Arpont – Refuge de la dent Parrachée

Tour des Glaciers de la Vanoise
Une étape plus longue mais particulièrement roulante, où

Il faudra prendre quelques forces pour boucler cette étape. Au départ du refuge, l’étape débute par un sentier en descente, surplombé par le lac de l’Arpont. Vous arpenterez ensuite un sentier en balcon en longeant la dent Parrachée. Après avoir passé le Refuge du Plan Sec et celui de la Fournache, notre sentier quittera le GR5 afin rejoindre le Refuge de la Dent OParrachée.

  • Distance : 18 km
  • Durée de l’étape : 7h00
  • Dénivelé : D+ 920 m / D- 710 

Étape 4 : Refuge de la Dent Parrachée – Pralognan-la-Vanoise

Dernière étape sur ce Tour des Glaciers de la Vanoise. Au départ du Refuge de la Dent Parachée, prenez le chemin du Col d’Aussois pour une longue ascension à 2914m d’altitude. Ce sera la principale difficulté de la journée. Le sentier reprendra ensuite la trace du GR55 avant d’atteindre le Refuge du Col de la Pêche à 1911m d’altitude. Continuez votre chemin jusqu’au Refuge Le Repoju puis poursuivez votre route jusqu’à Pralognan-La-Vanoise.

  • Distance : 19,6 km
  • Durée de l’étape : 8h00
  • Dénivelé : D+ 730 m / D- 1810 

Quels cartes ou topoguide embarquer ?

Nous vont recommandons d’utiliser la carte IGN Top 25 – IGN 3534 OT Les Trois Vallées pour réaliser ce Tour des Glaciers de la Vanoise. Une petite partie de la seconde étape sera toutefois manquante sur cette carte, entre le lac du Col de la Vanoise et les lacs des Lozières.

Les informations sur le tracé sont aussi accessible dans le topoguide La Vanoise – Parc National de la Vanoise de la Fédération Française de Randonnée.

Dans tous les cas, pensez à toujours embarquer avec vous une carte sur support physique. Même si les sentiers sont très bien balisés, la carte reste un élément de sécurité essentiel en randonnée.

Quel matériel embarquer pour le Tour des Glaciers de la Vanoise ?

Le matériel à embarquer dépend en grande partie de l’autonomie que vous souhaitez avoir pour votre séjour : nuit en bivouac ou en refuge, autonomie alimentaire, saison et intempéries sont autant de critères à prendre en compte dans votre préparation. Gardez toutefois à l’idée que plus votre sac sera léger, plus la randonnée sera agréable et nécessitera moins d’engagement physique.

Le Tour des Glaciers de la Vanoise étant une randonnée alpine (jusqu’à 2913m), pensez à emporter avec vous une seconde couche suffisamment chaude pour pouvoir supporter les chutes de températures potentielles. D’autres part, vous n’êtes pas à l’abri d’un orage en fin de journée, une troisième couche imperméable et suffisamment protectrice de la pluie sera indispensable… oui, ça nous a aidé pour boucler la dernière étape après 2 heures sous l’averse.

Où dormir ?

Les refuges sur le Tour des Glaciers de la Vanoise

Afin de pouvoir profiter au mieux de cette randonnée, il est essentiel de prévoir des zones de repos suffisamment proches afin de ne pas subir des journées trop longues. De plus, gardez à l’esprit que le parcours ne traverse aucune ville et qu’il vous faudra parfois une journée de marche avant de rejoindre la plus proche. Fort heureusement, de nombreux refuges sont situés tout au long du parcours.

Voici les refuges que nous avons parcouru dans lors du Tour des Glaciers de la Vanoise :

  • Refuge du Col de la Vanoise
  • Refuge de l’Arpont
  • Refuge de la Dent Parrachée

Ces refuges font régulièrement office d’étape pour bon nombre de randonneurs mais sont également le départ de certaines courses d’alpinisme.

Et le bivouac alors ?

Comme pour de nombreux parcs naturels, le camping sauvage est interdit dans le parc naturel de la Vanoise. Le bivouac est toutefois toléré entre 19:00 et 8:00 à proximité des refuges. Pensez à faire preuve de bon sens à en avertir les refuges.

Pour en savoir plus, consultez également la réglementation en vigueur dans le parc naturel de la Vanoise.

Catégories : Randonnée